E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
Sessions :
Les projets
Retour
B.A.S.E. — Metz métropole
Plutôt qu’un projet « prêt à l’emploi » l’équipe s’applique à proposer une méthode, une démarche permettant l’éclosion du site de la BA 128. Le projet B.A.S.E. propose ainsi des outils adaptés et flexibles, parfois ambitieux, toujours adaptés à l’identité du site, afin de favoriser l’émergence d’initiatives sur le territoire de cette ancienne base aérienne. Ces outils, qu’ils soient événementiels, avec la création d’une année inaugurale imaginée pour faire découvrir le site, partenariaux avec la création d’une coopérative citoyenne destinée à faire émerger les projets, mais aussi participatifs, financiers ou juridiques, sont autant de pierres indispensables à la construction d’un projet urbain fécond.

La construction de la démarche s’accompagne d’un travail d’identification des identités du site, particulièrement prégnantes : la base-vie, le parcours de santé, la ZATAC (Zone d'Alerte Tactique), la piste et ses taxiways au centre du site, les quartiers du général… Ces identités et potentiels, valorisés par des aménagements prônant l’économie de moyens, sont autant de supports de projets, d’écrins propices à l’émergence d’initiatives.

Le projet B.A.S.E. développe une initiative phare qui pourrait émerger sur le site de la BA128. Pragmatique, l'équipe a puisée dans les réflexions en cours sur le site : la manifestation agricole les « terres de Jim » (en préparation lors de la conception du projet B.A.S.E., l’évènement a été un succès populaire en septembre, avec plus de 100 000 visiteurs en 3 jours) ; de premières recherches sur les qualités géologiques des sols demandées par Metz métropole. Ces embryons d’initiatives ont convaincu l’équipe d’imaginer un avenir agricole crédible pour l’ancienne base aérienne, avec la Base Agricole 128 ha : une illustration réaliste et réalisable des équilibres de productions agricoles sur 128 hectares du site, fer de lance d’une économie de proximité, sociale et solidaire.

L’initiative développée propose des usages variés des parcelles arables (maraîchage, élevage, culture, horticulture, sylviculture) et met en avant une trame agricole à « taille humaine », permettant d’accueillir des petits producteurs, dans le cadre d’une coopérative citoyenne, nécessaire à la co-construction du projet agricole de proximité.
interviews
  • Présentation du projet
  • Parole à la ville
  • Parole aux experts
L'avis du jury
Sur la base d’une analyse efficace des accroches territoriales urbaines et paysagères, le projet s’appuie sur une approche participative et citoyenne. L’équipe propose d’organiser des évènements publics afin de faire émerger des projets et des envies citoyennes. Un organisme coordinateur dédié à la programmation aura comme objectif de faire émerger les projets emblématiques par le débat. L’objectif est d’installer un dialogue et une coopérative entre les citoyens et les professionnels. Un zoning programmatique est proposé au sein de 5 lieux comme base de développement. Le reste du site est densifié par des « prospectives plots », des espaces laissés aux initiatives particulières, ouvertes à une programmation diverse et expérimentale. L’ensemble est connecté par une esquisse de réseaux viaires et cyclables.

Le jury a remarqué la qualité du travail apporté sur le traitement des limites et la mise en place d’un processus à la fois précis et ouvert. Le rapport des espaces développés avec la piste d’envol a  par ailleurs été apprécié.
L'équipe
Océane Follador, Thomas Rezé et Thibaut Nguyen se sont rencontrés en 2012, lors de leur Master d’urbanisme à Nantes, donnant naissance à une amitié créative. Leurs horizons, très différents, font leur force : Océane est architecte, formée à l’ENSAP Lille et à l’ENSA Nantes, Thomas a étudié l’Histoire et les sciences politiques à Rennes et Nantes, tandis que Thibaut est diplômé en sociologie urbaine, à Nantes également.
Europan 13, et son thème transversal de la ville Adaptable, était l’occasion rêvée pour eux de travailler à nouveau ensemble. Océane, qui a grandi à Metz, a convaincu l’équipe de du potentiel du site de la base aérienne BA 128, et a sollicité Jeremy  afin qu’il rejoigne l’équipe et fasse part de son expertise sur les questions agricoles. Le projet B.A.S.E s'est véritablement construit autour de l'interdisciplinarité de l'équipe, permettant à chacun d'apporter sa culture créative, tout en se confrontant à des regards différents. 
Autres projets
CONTACT
FR | EN