E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
5
SESSION 15
Sessions :
Réalisations
Retour

Besançon - entre ville, campus et parc scientifique — Montrapon

Étude de maîtrise d'oeuvre des espaces extérieurs du campus de la Bouloie

DESCRIPTION DU PROJET

"Sur le site exceptionnel du campus de la Bouloie construit par l’architecte René Tournier dans les années 60 autour de l’ancien observatoire astronomique, notre stratégie paysagère s’appuie sur quatre axes : (i) jouer sur la complémentarités des milieux. Le projet prolonge la stratégie d’étagement des essences végétales et privilégie les essences endogènes pour inclure le campus dans la continuité physique, biologique et paysagère de la couronne forestière qui ceinture la ville ; (ii) anticiper les évolutions du climat. Le frêne, le hêtre et l’érable souffrent d’un réchauffement moyen significatif tout au long de l’année et du stress hydrique lié aux sécheresses à répétition pendant la période estivale ; (iii) travailler sur la matérialité des sols et leur continuité. La rédaction d’une charte des espaces publics permettra de garantir une cohérence et une unité des divers aménagements ainsi que de promouvoir les ressources locales : sols calcaires, essences endogènes, utilisation des zones d’épierrement pour la récolte des eaux pluviales … (iv) le campus comme vitrine du savoir faire de l’université et lieu d’expérimentation. Le laboratoire Chrono-Environnement et l’équipe du jardin botanique sont associée à la démarche de projet. Les espaces ouverts sont ainsi le support d’expériences faisant l’objet d’une pédagogie auprès d’un large public, les actions menées sur le paysage et le confortement des trames écologiques sont évaluées par une politique de comptages réguliers sur la faune et la flore." Texte de Altitude35


 

ÉTUDE DE CONCEPTION URBAINE ET DE PROGRAMMATION DU CAMPUS BOULOIE TEMIS POUR UN CAMPUS DU XXI° SIÈCLE À BESANÇON

        L'étude est décomposée en 3 phases:

        Phase 1: BESANÇON: une ville Campus

        Recensement des éléments constitutifs majeurs d'un campus du XXI siècle en termes de types d'usages, d'usagers, de bâtiments, d'espaces publics,...et des facteurs clés de succès àpartir du benchmark des campus européens.
        Recensement des éléments constitutifs du campus Bouloie Temis du XXI siècle, des facteurs clés de succès et de son positionnement dans la ville campus.
        Sur la base de l'intention urbaine élaborée lors des atéliers campus, un projet urbain accompagné de ses conditions de mise en oeuvre, articulant:
        - les 3 campus entre eux et dans la ville;
        - le campus Bouloie Temis et son quartier;
        afin d'esquisser une Ville Campus.

        Pase 2: Schéma directeur du campus Bouloie Temis

        Sur la base des éléments constitutifs du campus Bouloie Temis du XXI siècle, recensement des conditions de transformation du campus actuel en un lieu de cultures, de loisirs et de recherche scientifique rayonnant à l'échelle régional.
        Sur la base de l'intention urbaine, élaboration d'un schéma directeur d'aménagement et immobilier avec repérage des unités foncières d'intervention et leur priorisation à court, moyen et long terme = 3 scenarii court, moyen et long terme et les conséquences sur la transformation du campus.
        Ce schéma directeur d'aménagement et immobilier devra être à même d'incorporer les différents schémas directeurs des partenaires.

        Phase 3: Plan guide opérationnel (echelle unité foncière)

        Plan guide opérationnel avec choix des unités foncières d'intervention.
        Sur chaque unité foncière choisie, identification des projets ( projets lancés ou nouveaux projets) à réaliser et leur priorisation ( court et moyen terme).
        Programmation, faisabilité technique, économique et financière de chaque projet retenu comme prioritaire.
        20 projets (+ou- 20%) (bâtiments et espaces publics) qui devront faire l'objet d'un programme technique détaillé ( PDT) qui servira de base au cahier des charges de consultation de maîtrise d'oeuvre complète de chaque projet.
        Pour le seul partenaire Université, les projets fléchés à horizon de 5ans représentent un budget d'investissement de 35 millions d'euros toutes dépenses confondues ( voir document liste des projets fléchés Université).




        Description de la mission
        Altitude 35 intervient sur ce projet de maîtrise d’oeuvre urbaine en tant que mandataire d’une équipe composée de Pierre Veltz, Alphaville, Eco Prog, RR&A et Monono. La transformation du campus de la Bouloie pose la question de la mutation des quartiers monofonctionnels hérités des politiques urbaines d’après-guerre. Implanté sur une butte témoin, le campus jouit d’une position de balcon sur les horizons du Jura mais fonctionne en vase clos. Transversal par essence, le paysage permet de dégager une unité territoriale qui transcende les périmètres administratifs. Le parc du campus élargi déborde du domaine universitaire et structure les liens entre le campus, la technopôle adjacente et les quartiers. Le sentiment de cloisonnement éprouvé sur le site est dépassé par la mise en tension des lointains. Les interfaces deviennent les lieux d’une nouvelle hybridation des fonctions et d’échanges féconds entre monde de la recherche, tissu industriel et quartiers d’habitation. Texte de Altitude 35, lauréat du palmarès des jeunes urbanistes 2020
         
         

         

        Animation des ateliers urbains " Grand Besançon Synergie Campus"

        Les équipes Europan animent les Ateliers Urbains « Grand Besançon Synergie Campus »

        Les équipes Europan animent les Ateliers Urbains « Grand Besançon Synergie Campus »
        Comment rompre l'isolement d'un campus universitaire et le réintégrer à la ville ? Quels nouveaux lieux d’échanges et de partage concevoir pour renforcer les liens entre savoirs et production ? Comment augmenter les interactions entre étudiants, chercheurs, habitants et entreprises de pointe, en expérimentant de nouvelles mixités d’usage ? Autant de questions posées par la démarche « Grand Besançon Synergie Campus » née de la participation de la collectivité à EUROPAN 14. 
        Inspirés par les résultats du concours, la Ville, le Grand Besançon, l'Université, le CROUS et la Technopole TEMIS se sont engagés dans un partenariat inédit, en confiant aux trois équipes sélectionnées par le jury EUROPAN France l’élaboration d'un schéma urbain prospectif. Unissant leurs regards sans en effacer les spécificités, Clara Loukkal et Benoit Barnoud (projet Jurassic Park), Delphine Meyer, Marie Vanderbecken et Sébastien Denéchaud (projet la Théorie des Monts) et Francesco Rizzi (projet Macro-chip urbain), ont relevé le défi d’une vision commune, support à un plus vaste projet. 
         
        Les trois équipes ont présenté leurs réflexions le 22 juin 2018 à un large panel d'usagers et de gestionnaires du site à l’issue de plusieurs temps d'atelier. Les enjeux sont multiples : inscription dans le grand paysage bisontin, intégration du site dans le système urbain et les mobilités étudiantes, liens physiques et fonctionnels à rétablir avec un quartiers en renouvellement urbain, valorisation d’architectures emblématiques dans un paysage exceptionnel, adaptation du patrimoine bâti aux transformations pédagogiques et sociétales… 
        CONTACT
        FR | EN