E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
4
SESSION 14
Sessions :
Réalisations
Retour

Saint-Herblain — Zac du Moulin du Tillay

Réalisation architecturale

Après avoir été primée pour un projet d’immeuble-villa à Rézé, dans un site et un esprit corbuséen, l’équipe adapte son concept au contexte péri-urbain et hétérogène du Tillay à Saint-Herblain. Quatre " îlots-villas " composés chacun d’un immeuble de 15 logements, d’une maison individuelle et d’un jardin, s’alignent sur le boulevard. Les soubassements des immeubles se prolongent par des murs qui cernent l’îlot et délimitent le jardin partagé, dessinant ainsi une échelle urbaine intime. L’îlot-villa " transpose au niveau collectif l’archétype de la villa avec ses dépendances, son jardin et son territoire proche.

Abandonnant le plan libre, les architectes conservent des dispositifs d'ouverture cuisine-séjour, circulation-séjour, par de larges portes coulissantes, qui, par leurs qualités techniques, permettent effectivement les usages fermés et ouverts. A l’intérieur des logements, par opposition aux couleurs vives des espaces communs, des pans de murs pastels tranchent sur les volumes blancs.
 

LES ESPACES DE PROXIMITE 

Sur le site de Saint-Herblain, les études préalables vont porter sur l'adaptation de la grille initiale à la parcelle linéaire et à la topographie particulière du terrain : avec un dénivelé de 2,50 m, le terrain rocheux nécessite un aménagement spécifique des accès et des stationnements, pour satisfaire notamment aux contraintes d'accessibilité aux handicapés. Garages et ateliers ayant été abandonnés, l'accès au parking en demi soussol et l'organisation du stationnement de surface seront étudiés dans la recherche d'économie, prenant en compte les difficultés à réaliser les fouilles profondes. Les vastes halls du concours évoluent vers une typologie traversante largement vitrée, qui constitue des failles transparentes offrant une lecture en profondeur de la parcelle. Le choix de halls traversants sur deux niveaux, niveau bas sur rue au Nord et niveau haut sur jardin au Sud, pour s’adapter à la topographie du terrain, permet ainsi de souligner les seuils entre les espaces publics sur rue et les espaces communs résidentiels surélevés. La surface modeste des halls, bien identifiables depuis la rue, est compensée par l'importance de la lumière et leur hauteur. Les couleurs vives des murs, permettent de distinguer les quatre unités, chacune déclinant une couleur différente. Vives dans les espaces communs, elles se retrouvent en pastel à l'intérieur du logement. Des jardins collectifs constituent la limite Sud de chaque unité : engazonnés, plantés de quelques arbres, ils accueillent des jeux pour les enfants ou des bancs. Ouverts sur le site de la clinique, ils sont surtout pratiqués par les enfants et constituent un paysage paisible sur lesquels ouvrent les logements. Les stationnements en demi soussol ou en surface le long des unités, accessibles par des voies privées, sont situés dans une proximité fonctionnelle permise par la structuration en petites unités résidentielles. En surface, ils dessinent des paliers accompagnant la pente et définissent des seuils entre unités voisines.

LA PAROLE À L'ÉQUIPE 
"Europan nous a apporté  LA distinction majeure de notre époque  et  « indétrônable » (avec les albums AJA) . La somme perçue, et la possibilité de construire une 1er opération importante, a déclenché la création de notre agence."

CONTACT
FR | EN