E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
4
SESSION 14
Sessions :
Réalisations
Retour

Clermont-Ferrand — Quartier Saint-Jean

Étude urbaine et architecturale

Les trois équipes sélectionnées, C. Daubas + P. Bailly, avec le projet “Nudge city”), J. Avignon, J. Salom + G. Saffray, avec le projet « Strates géologiques habitées » et J. Reuillard + A. Bléret + L. Vedel + B. Rougery, avec le projet « Le parc des Abattoirs », ont participé à une consultation urbaine rémunérée organisée par la Ville de Clermont-Ferrand. La consultation a été lancée suite à la décision de la Région d’implanter le lycée professionnel sur le site, ce qui n’était encore qu’une hypothèse au stade du concours d’idées. Elle a été lancée sur la base d’un cahier des charges minimal, l’attente de la collectivité portant essentiellement sur le choix stratégique de localisation de cet équipement majeur en relation avec l’opération de renouvellement la Cité Herbet. La consultation n’était pas explicitement liée à l’attribution ultérieure d’un « accord-cadre » avec la série de missions de maîtrise d’oeuvre urbaine ou de conception des espaces publics, tel que préconisé par Europan-France (cf E11 Savenay). Suite au rendu des propositions, actuellement non communicables, le choix de l’une des équipes pour une suite reste suspendu à la définition d’un marché de maîtrise d’oeuvre urbaine et un engagement de la collectivité pour le développement du projet en phase pré-opérationnelle.


Le projet ''Le parc des abattoirs'' : représentation de l'étude par Jenny Reuillard, Alexandra Bleret, Baptiste Rougery, Loïc Vedel

Clermont-Ferrand est une ville modelée par une histoire singulière, qui a su, à chaque moment de son développement, s’asseoir avec talent dans un site exceptionnel : au coeur d’une vallée, en lisière du Parc Régional des Volcans d’Auvergne, au bord de la Plaine de la Limagne.
Voici donc une ville qui se protège constamment vers le grand paysage qui l’entoure, une ville complice avec son sol, avec la nature qui l’environne; depuis la chaine des puys qui la domine jusqu’à la plaine qui la borde, suivant avec habileté la topographie complexe, la ville affirme avec entêtement une alliance avec sa géographie.
Dans cette alliance, le quartier Saint-Jen des anciens abattoirs, est discret, en lisière du centre ville, au coeur des grandes zones industrielles, Son caractère, son histoire, sa topographie en dénivelé, ses limites, ses franges contraignantes participe à cette géographie semi urbaine difficile.

Nous pensons que ce site est une richesse offerte à la ville, et pas seulement aux habitants du quartier. Il contrebalance, complète, équilibre par son caractère industriel, des lieux plus spectaculaires ouverts sur l’horizon, plus accessible en centre ville…

Dans notre mode contemporain, la nature est à la fois fragile et désirée. Beaucoup de villes s’enorgueillissent de disposer d’une nature diverse en leur sein. Clermont-Ferrand n’a malheureusement pas cette chance d’avoir une nature en ville: c’est une ville qui se projete sur le grand paysage, une ville nature ou la nature est au loin, visible mais intouchable. Le quartier Saint-Jean, bien qu’en périphérie, est l’opportunité d’expérimenter un fragment de paysage, un extrait de nature en ville, une nature habitée, un cadre de vie exceptionnel et un poumon vert pour le quartier. 

Le devenir de ce site doit aussi être pensé à cette échelle: il doit devenir un des éléments majeurs des espaces publics de la ville, ce qui lui confère son identité de parc public : le Parc Saint-Jean des abattoirs. 


CONTACT
FR | EN